Qu'est-ce qu'une micro-crèche ?

Publié le : 05/03/2018

Il existe différents types de crèches : les crèches municipales, départementales, associatives, parentales, privées, inter-entreprises et aussi les micro-crèches !

Qu’est-ce qu’une micro-crèche ?

Comme les crèches collectives, les micro-crèches sont des établissements accueillant des enfants de deux mois et demi à 3 ans. Ces structures ont une capacité d’accueil de 12 enfants maximum. L’avantage de ce petit comité réside dans les occasions d’apprentissage des tout-petits et dans l’accueil individualisé de chaque enfant.

Comment fonctionne une micro-crèche ?

Les micro-crèches accueillent les enfants de 1 à 5 jours par semaine selon les besoins des familles, sur une amplitude horaire de 8h à 19h environ. Les heures d’ouverture et de fermeture dépendent des structures ; certaines crèches peuvent proposer des horaires atypiques pour s’adapter aux contraintes spécifiques des parents, c’est le cas de la crèche du ZooParc de Beauval.

Comment sont organisées les équipes en micro-crèche ?

La direction

Une directrice de crèche, aussi appelée « référente technique » est chargée de la gestion des locaux et des modalités administratives. Elle a pour mission d’élaborer et de concrétiser le projet d’accueil et de coordonner les équipes entre elles pour impulser un bon état d’esprit.

Le personnel de crèche

Tout comme dans une crèche multi-accueil, les jeunes enfants sont encadrés par des professionnels de la petite enfance aux compétences pluridisciplinaires : éducateur de jeunes enfants spécialiste du développement des tout-petits, auxiliaire petite enfance, auxiliaire de puériculture spécialiste des soins et de l’hygiène, ou encore assistante maternelle justifiant à minima de 3 ans d’expérience.

Deux professionnels sont présents simultanément dès qu’il y a plus de trois enfants dans la structure.

Une infirmière puéricultrice

L’équipe est complétée par un infirmier ou une infirmière puéricultrice qui s’occupe des dossiers médicaux de chaque enfant. Si besoin, il élabore un Projet d’Accueil Individualisé (PAI) pour l’accueil de certains enfants (maladie, allergie, suivi orthophoniste ou de pédopsychologie). Il est aussi chargée de faire respecter les normes sanitaires, l’hygiène et les protocoles de soin.

Quels sont les avantages d’une micro-crèche ?

Les micro-crèches offrent une première expérience de la collectivité aux jeunes enfants. Grâce à leur petite taille, les micro-crèches sont rassurantes pour les bébés et leur permettent d’évoluer sans distinction d’âge. Les plus petits peuvent ainsi imiter les plus grands, bénéficier de leur savoir-faire et gagner en autonomie. Les plus grands peuvent quant à eux développer leur empathie, leur patience et leur confiance en soi en servant de modèle. La transmission des enfants est beaucoup plus spontanée que venant d’un adulte. Ce mélange des âges est une véritable richesse pour le développement des enfants !

Quel est le coût d’une micro-crèche ?

Les gestionnaires de micro-crèches appliquent une tarification libre qui n’est pas encadrée par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Certaines micro-crèches sont conventionnées, ce qui signifie qu'elles perçoivent en direct un financement de la Caisse d’Allocations Familiales. Les familles bénéficient alors directement d'un tarif préférentiel calculé en fonction de leurs ressources.

D’autres structures ne bénéficient pas du financement de la CAF. Les familles peuvent alors percevoir une aide financière dans le cadre de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE).

Néanmoins, la grande majorité des gestionnaires appliquent une tarification proche de celle que vous auriez pu payer en crèche municipale, après déduction du CMG de la CAF. Chez les Parents Zens, nous faisons en sorte de vous proposer des micro-crèches qui vous assurent un tarif mensuel de votre « part famille » équivalent à ce que vous auriez payé en crèche municipale.

Découvrez notre guide pour calculer le coût de votre place en crèche !

 

Les aides financières

La CAF aide les jeunes parents à financer leur place en micro-crèche. Le Complément de libre choix de Mode de Garde (CMG) permet de compenser le coût de la place en versant jusqu’à 85% des frais supportés par les familles. Cette allocation est calculée en fonction des ressources de la famille, du nombre d’enfants à charge et du coût de la place elle-même.

De plus, lors de votre déclaration d’impôts annuelle, pensez à déclarer le coût de garde de votre enfant. Vous pouvez ainsi bénéficier d’un crédit d’impôt permettant de réduire le tarif de la crèche sur l’année.

Quand s’inscrire en micro-crèche ?

Chaque structure ou chaque gestionnaire a son propre fonctionnement. Sachez qu’il existe des micro-crèches publiques dont les conditions d’inscription sont les mêmes que pour les crèches collectives municipales. Dans ce cas, rapprochez-vous de la mairie de votre commune. Vous devrez par la suite remplir un dossier d’inscription avec plusieurs documents : justificatif de domicile, dernière déclaration d’imposition, copie du livret de famille et numéro d’adhérent à la Caisse d’Allocations Familiales. Une commission d’attribution des places définira si votre enfant peut être accueilli dans la structure.


A la différence d’une structure publique, une crèche privée n’a pas de commission d’attribution. Vous pouvez inscrire votre enfant quelle que soit la période de l’année. Si une place est disponible, votre enfant pourra être accueilli immédiatement. Avec Les Parents Zens, vous pouvez vous inscrire à tout moment de l’année pour obtenir une place.

Crèche privée VS. crèche publique, découvrez les différences dans notre article : "Quand inscrire son enfant en crèche"

Depuis 2010, nous accompagnons les familles bénéficiant d’un cofinancement de leur employeur à trouver une place en micro-crèche proche de chez elles ! Grâce à ce cofinancement, vous devenez prioritaire pour obtenir une place en micro-crèche pour votre enfant. Que votre entreprise appartienne à un grand groupe, soit une PME ou une TPE, nous sommes devenus maître dans l’art de les convaincre à réserver une ou plusieurs places en crèche, aussi appelées berceaux.

Rédaction : L'équipe Les Parents Zens